Première étape : la relecture

Tu as relu ton livre 20 fois. Et pourtant, je t’assure qu’il reste des coquilles… Eh si, c’est le lot de tout écrivain. En fait, ton cerveau ne peut pas voir les fautes que tu as toi-même écrites. C’est comme ça. 

Que tu décides d’envoyer ton livre à un éditeur ou que tu publie toi-même ton livre, il faut qu’il soit parfaitement présenté. Je te propose une relecture approfondie de ton manuscrit et une correction de toutes les coquilles qui restent. 

Le tarif dépend bien sûr du nombre de pages. Le mieux est qu’on en discute ensemble :